Secret

Les principes de sa méthode pour remédier à l'orthographe d'usage déficiente ?

Mon père avait mis au point sa méthode en travaillant individuellement avec les élèves en difficultés.
Son public de jeunes préférait l'enseignement individualisé et autonome à la version frontale (groupe classe).
Par tâtonnements, il a peu à peu découvert des principes qui se sont avérés efficaces. 

Principe n°1

Il faut partir des mots les plus fréquents ainsi que du niveau de compréhension et de maturité de l'apprenant.

Mon père considérait que l'apprentissage devait se faire au départ du vocabulaire de base.
Inutile de se compliquer la vie à faire passer des mots rares alors que les mots les plus fréquents ne sont pas acquis.
Même si ces mots sont fréquents, ils doivent être compris par l'apprenant sinon, il n'y aura pas d'intérêt à fixer ce mot en mémoire et à l'utiliser au quotidien.

Principe n°2

Il faut assembler et rassembler ce qui se ressemble !

Lorsque des mots ne sont pas correctement fixés dans la mémoire, il faut développer un procédé mnémotechnique pour le fixer en mémoire.
Pour y parvenir, il ne faut surtout pas travailler par différence mais par similarité de graphie. Exemple : "Je pense, intense, immense, récompense" ou "Une voix m'a dit tu trouvera un choix de noix au pied d'une croix".

Principe n°3

Il faut combiner le principe 1 et le principe 2 !

Le procédé de mémorisation par ressemblance est construit au départ de mots puisés dans des mots faciles donc plus fréquents et d'une graphie globale moins complexe que le mot auquel il faut remédier.

B.O.L. : Bases Orthographe Lexicale
Et le reste ?

Tout le reste est décrit dans la partie BOL

Retrouvez-le ..

© Copyright 2022 Orthodoc7.net - All Rights Reserved - Contact - Sitemap

Designed with Mobirise ‌

Free Web Page Designing Software